slide1.jpg

TAUX DU : 17/01/2018 - DTS :  12 940,8249 - USD : 8 995,1286 - EUR : 11 001,0471 - CNY : 1 397,9585 - CAD : 7 222,3909 - GBP : 12 365,6053 - CHF : 9 312,6964 - JPY : 81,2201 - DKK : 1 476,8199 - NOK : 1 142,2814 - SEK : 1 121,7974 - SAR : 2 398,6984 - UCA : 12 940,8249 - XOF : 16,7710

ASSISTANCE TECHNIQUE DU FMI POUR LE DISPOSITIF INTERNE DE LA BCRG POUR LA LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME

 

Du lundi 04 au vendredi 08 décembre 2017, ont eu lieu dans les locaux de la BCRG, d'intenses séances de travail entre la mission d'assistance technique du département juridique du FMI et les acteurs du dispositif national de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT), d'une part, et du dispositif interne de la BCRG en matière de LBC/FT, d'autre part.

Conduite par Mme Josée Nadeau, l'équipe d'assistance technique comprenait Mme Sanaa Yacoub, pour les questions concernant le secteur financier, et Mme Maryline Landry, pour les questions en rapport avec la CENTIF et le Comité technique National de suivi des recommandations du GIABA.

Pour le dispositif interne de la BCRG, la Direction Générale du Contrôle Permanent et ses composantes, la Direction de la Supervision des Banques, la Direction de l'Agence Principale ont, entre autres, participé aux séances de travail avec la mission.

 

Cette mission s'inscrit dans le cadre de l'évaluation des risques nationaux de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.

A l'issue des travaux qui ont été marqués par de nombreux échanges entre les parties, la mission a produit un plan d'action national LBC/FT, qui couvre notamment le dispositif contrôle interne, la supervision bancaire et le Comité technique national.

Une avancée significative au cours de cette mission a été marquée au travers de la finalisation du projet de décision relative au dispositif interne de LBC/FT de la BCRG, qui doit être soumis dans les meilleurs délais, à la signature de Monsieur le Gouverneur.

Ce texte qui révisera le dispositif mis en place par la Décision No 028/DGSIF/DSB du 13 août 2014 permettra d'implémenter le dispositif interne et de lancer la dynamique de l'évaluation des risques de blanchiment à la BCRG. 

La prochaine arrivée de la mission est prévue en avril 2018.