slide1.jpg

TAUX DU : 23/11/2017 - DTS : 12 697,7007 - USD : 9 000,0541 - EUR : 10 574,1626 - CNY :  1 360,4951  - CAD : 7 054,5632 - GBP : 11 924,6266 - CHF : 9 101,0770 - JPY : 80,1216 - DKK : 1 420,8727 - NOK : 1 093,2479 - SEK : 1 067,0652 - SAR : 2 400,0178 - UCA : 12 697,7007 - XOF : 16,1202

Situation monétaire à fin janvier 2016

A fin janvier 2016, la masse monétaire se chiffre à GNF 18 237,52 milliards contre GNF 17 644,34 milliards à fin décembre 2015, soit une hausse de 3,4%. Cette progression résulte de l’accroissement des avoirs intérieurs nets contenu par un recul des avoirs extérieurs nets.

Durant la période sous revue, les avoirs extérieurs nets de la BCRG ont baissé de 9,9% pour se situer à GNF 1 162,50 milliards (USD 131,73 millions) en raison notamment du règlement des dépenses en devises de l’Etat.

Quant à la position extérieure nette des banques, elle a baissé de GNF 180,67 milliards entre décembre 2015 et janvier 2016 pour se situer à GNF 321,65 milliards (USD 111,64 millions). Cette baisse est imputable en grande partie au règlement des fournisseurs étrangers.

À fin janvier 2016, les avoirs intérieurs nets se chiffrent à GNF 16 753,38 milliards contre GNF 15 851,72 milliards à fin décembre 2015, soit une hausse de GNF 901,66 milliards (5,7%) qui s’explique principalement par la dégradation de la position nette du Trésor dans les livres de la Banque Centrale et la hausse des crédits au secteur privé.

L’accroissement de la PNT et des crédits à l’économie ont eu pour effet la hausse des composantes de la masse monétaire. En effet, la circulation fiduciaire a enregistré une légère hausse de 0,1%. Quant aux dépôts en francs guinéens et en devises, ils ont augmenté de 1,3% et 3,1% respectivement.

 Comparativement à son niveau de fin décembre 2015, la base monétaire s’est accrue de 2,4% pour se situer à GNF 8 952,56 milliards au 31 janvier 2016, en raison essentiellement de la hausse des réserves des banques de GNF 160,28 milliards (5,2%).