slide1.jpg

TAUX DU : 23/10/2017 - DTS : 12 697,1474 - USD : 8 998,2525 - EUR : 10 634,1403 - CNY :  1 360,1311 - CAD : 7 140,9011 - GBP : 11 857,8914 - CHF : 9 158,5286 - JPY : 79,5109 - DKK : 1 428,5941 - NOK : 1 129,5535 - SEK : 1 103,2272 - SAR : 2 399,5323 - UCA : 12 697,1474 - XOF : 16,2116

Situation monétaire à fin février 2017

 

À fin février 2017, la masse monétaire se chiffre à GNF 19 641,72 milliards contre GNF 19 394,61 milliards au 31 décembre 2016, soit une légère hausse de 1,3%. Cette progression résulte d’un accroissement simultané des avoirs extérieurs nets de 5,3% et des avoirs intérieurs nets de 0,5%. Par rapport à la même période de l’année précédente, la masse monétaire progresse de 7,3%.

Durant la période sous revue, la progression des avoirs extérieurs nets est tirée par la poursuite de la consolidation de la position extérieure nette des banques, suite aux rapatriements des recettes d’exportation dans le secteur minier.

Par contre, les réserves de change brutes baissent de 1,5% entre décembre 2016 et février 2016. Cette évolution est due au ralentissement des entrées en devises au cours du mois de février et des règlements des dépenses en devises de l’Etat.

Sur la même période, les avoirs intérieurs nets progressent légèrement de 0,5% suite à la détérioration continue de la position nette du Trésor dans le système bancaire. Quant aux crédits accordés au secteur privé, ils baissent de 2,1%.

En ce qui concerne les composantes de la masse monétaire, la circulation fiduciaire et les dépôts en devises augmentent respectivement de 3,5% et 4,8% alors que les dépôts en francs guinéens baissent de 1,5%.

Par ailleurs, la base monétaire progresse légèrement de 1,5% pour se situer à GNF 10 245,21 milliards à fin février 2017, en raison principalement de la hausse de la circulation fiduciaire.