slide1.jpg

TAUX DU : 20/04/2018 - DTS : 13 104,7095 - USD : 9 000,0000 - EUR : 11 143,7994 - CNY : 1 433,8256 - CAD : 7 134,6887 - GBP : 12 796,1985 - CHF : 9 295,6029 - JPY : 83,7677 - DKK : 1 496,2564 - NOK : 1 162,9263 - SEK : 1 073,0634 - SAR : 2 399,9965 - UCA : 13 104,7095 - XOF : 16,9886

Situation monétaire à fin décembre 2017


Au 31 décembre 2017, la masse monétaire se chiffre à GNF 22 458,37 milliards contre GNF 19 394,66 milliards à fin décembre 2016, soit une hausse de 15,8%. Cette progression résulte d’un accroissement simultané des avoirs extérieurs nets de 60,5% et des avoirs intérieurs nets de 7,4%.

Les avoirs extérieurs nets sont passés de GNF 3 074,78 milliards à GNF 4 935,50 milliards entre décembre 2016 et décembre 2017, soit une hausse de 60,4% correspondant à GNF 1 860,72 milliards (USD 206,60 millions). Cette augmentation résulte principalement de la hausse de la position extérieure nette des banques commerciales et, dans une moindre mesure, de l’accroissement des réserves de change.

En effet, les avoirs extérieurs nets de la Banque Centrale augmentent de 17% pour se situer à GNF 2 901,26 milliards (USD 322,13 millions) contre GNF 2 480,25 milliards à fin décembre 2016. Cette hausse s’explique notamment par l’encaissement sur la période des recettes minières et le rapatriement des recettes d’exportation des orpailleurs artisanaux.

Quant à la position extérieure nette des banques commerciales, elle a augmenté de GNF 1 439,71 milliards (USD 159,85 millions) pour se situer à GNF 2 034,24 milliards, en raison du dynamisme des activités, notamment dans les secteurs minier et agroalimentaire.

Sur la même période, les avoirs intérieurs nets se chiffrent à GNF 17 522,87 milliards contre GNF 16 319,88 milliards à fin décembre 2016, soit une hausse de 7,4%. Cette progression s’explique principalement par la détérioration de la position nette du Trésor dans le système bancaire, et par une légère hausse des crédits au secteur privé.

Concernant les composantes de la masse monétaire, la circulation fiduciaire, les dépôts en devises et en francs guinéens ont augmenté respectivement de 20% ; de 27,8% et 8,36%.

Sur la période, les dépôts en devises et en francs guinéens augmentent respectivement de 27,8% et 8,36%, en raison du dynamisme des activités économiques.

Par ailleurs, la Base monétaire progresse de 10,3% pour se situer à GNF 11137,60 milliards à fin décembre 2017.