slide1.jpg
TAUX DU : 27/02/2020 - DTS :12 803,4208 - USD :9 365,2286 - EUR :10 184,6859 - CNY :1 333,6427 - CAD :7 060,0623 - GBP :12 111,1142 - CHF :9 605,3568 - JPY :84,8992 - DKK :1 363,2314 - NOK :997,3942 - SEK :963,6303 - SAR :2 500,3929 - UCA :12 803,4208 - XOF :15,5265

ADOPTION DU PROJET DE LOI RELATIF AU BUREAU D’INFORMATION SUR LE CREDIT PAR L’ASSEMBLEE NATIONALE

 

Le mardi 03 décembre 2019, M. le Gouverneur de la Banque Centrale est intervenu sur le projet de loi relatif au Bureau d’Information sur le Crédit en Guinée à la plénière de l’Assemblée Nationale au titre de la session budgétaire. Cette plénière était consacrée à l’examen et à l’adoption d’une dizaine de texte de loi.

Dans son allocution, M le Gouverneur a fait remarquer qu’en dépit des réformes monétaires et financières engagées ces dernières années, le système financier guinéen, à l’instar de celui de la plupart des pays en développement, ne joue pas encore pleinement son rôle dans le financement de l’économie.

Il a indiqué que pour œuvrer davantage en faveur du financement de l’économie par les banques, assorti des conditions de garanties plus souples et améliorer le rang de notre pays au niveau du classement « Doing Business » de la Banque Mondiale, un projet de mise en place d’un Bureau d’Information sur le Crédit a été initié et élaboré sous l’égide de la Banque Centrale avec l’assistance technique de la Société Financière Internationale (SFI).

Ce projet de Loi s’appuie essentiellement sur la législation guinéenne en matière de protection des données à caractère personnel et vise à établir un cadre juridique sécurisé et favorable à la création d’un Bureau d’Information sur le Crédit en République de Guinée.

 

  1. le Gouverneur a invité les honorables députés à faire œuvre utile en votant en faveur de l’adoption de ce présent projet de loi qui contribuera à la mise en place d’une infrastructure financière moderne au service de l’industrie du crédit en République de Guinée.

Au terme de la communication de M. le Gouverneur, un débat fructueux a eu lieu avec les honorables députés.

A l’issue des échanges, l’Assemblée Nationale a adopté le projet de Loi portant règlementation des Bureaux d’Information sur le Crédit en République de Guinée.

La prochaine étape de ce processus consistera à lancer l’appel d’offres international pour le recrutement d’un opérateur privé du BIC qui sera conforme aux meilleures pratiques internationales.

Il convient de noter que des sujets portant sur le processus d’intégration monétaire de la seconde Zone monétaire de l’Afrique de l’Ouest et sur l’inflation ont été débattus au cours des échanges. A ce niveau, M. le Gouverneur a apporté des réponses précises aux interrogations des élus du peuple.

                                                                                                                      L’Equipe Projet BIC