slide1.jpg
TAUX DU : 24/09/2018 - DTS : 12 648,4072 - USD : 9 001,4540 - EUR : 10 584,8069 - CNY : 1 315,8644 - CAD : 6 969,2218 - GBP : 11 872,0227 - CHF : 9 408,8592 - JPY : 79,8709 - DKK : 1 418,9363 - NOK : 1 104,9611 - SEK : 1 026,5903 - SAR : 2 400,3894 - UCA : 12 648,4072 - XOF : 16,1364

Audience accordée par M. le Gouverneur à la Banque Mondiale

 

Le lundi 19 mars 2018 de 11h 45 à 12h 15, M. le Gouverneur a reçu en audience une délégation de la Banque Mondiale, conduite par M.Mohamadou HAYATOU, Spécialiste en Développement du Secteur Privé, accompagné de Mesdames Sarah ZEKRI et Nathalie ASSOULINE, toutes spécialistes du Secteur Financier.

L’entretien s’est déroulé en présence de MM : Aly TOURE, Directeur Général de la Supervision des Institutions Financières par intérim, Naby Moussa FOFANA, Directeur de la Politique Monétaire et du Crédit, Kemo CONDE, Directeur de la Supervision des Institutions de Microfinance et Mohamed Lamine TOURE, Chargé d’Etudes à la DPMC.

Cette mission de la Banque Mondiale était venue faire le point à M. le Gouverneur de la préparation d’un nouveau projet dénommé « Projet de la Compétitivité des PME (PRECOP) », qui constitue le prolongement du Projet d’Appui aux PME (PAPME).

imgGouvBM

Ce nouveau projet vise à promouvoir le développement des PME guinéenne à travers la mise en place de stratégies adéquates pour faciliter leur accès au marché et au crédit.

Pour cela, la mission a exprimé la volonté du Groupe de la Banque Mondiale à œuvrer pour la mise en place d’un Bureau d’Information sur le Crédit, d’un registre des suretés et le développement de la finance digitale.

En retour, M. le Gouverneur a souhaité la bienvenue à la délégation avant d’exprimer la disponibilité de la Banque Centrale à s’impliquer dans ce nouveau projet qui s’inscrit dans le cadre du développement du secteur financier guinéen.

La stratégie nationale sur la finance inclusive a été aussi débattue par les deux parties.

Pour terminer, M. le Gouverneur a remercié la mission pour leur appui dans le développement des PME et réitéré la volonté de la BCRG à accompagner ce nouveau projet.