slide1.jpg
TAUX DU : 21/06/2018 - DTS : 12 674,0181 - USD : 9 002,2156 - EUR : 10 422,7703 - CNY : 1 391,8100 - CAD : 6 768,0777 - GBP : 11 845,1119 - CHF : 9 022,5194 - JPY : 81,8235 - DKK : 1 398,5525 - NOK : 1 100,6903 - SEK : 1 010,8835 - SAR : 2 400,5858 - UCA : 12 674,0181 - XOF : 15,8894 - Or 22 KT: 351 000

Audience de M. le Gouverneur : Formation en conformité FATCA et LBC/FT

 

Le mercredi, 28 mars 2018, à 15 heures, M. le Gouverneur de la BCRG a accordé une audience à MM. Franck FINGER et Talibe DIALLO, respectivement Président d'IDEAL CONSEIL Inc. Canada et Accompagnateur de la CENTIF Guinée, et Président du Comité Technique National de Suivi des Recommandations du GIABA.

A cette occasion, M. le Gouverneur était entouré de MM. Aly TOURE (Directeur Général du Contrôle Permanent, en charge de la Conformité), Diafarou BAH (Auditeur Général) et Mme Raguiata BAH (Directrice de la Formation et du Renforcement des Capacités).

Audience1
Audience2
Audience3
1/3 
start stop bwd fwd

L'ordre du jour de l'audience portait globalement sur l'implémentation de la Conformité à la BCRG et spécifiquement sur une offre de formation en conformité FATCA (Foreign Account Tax Compliance Act) faite par M. FINGER au profit des cadres de la BCRG, tel que l'intéressé dispense ladite formation aux banques commerciales de la place en accord avec l'APB.

Après les salutations et courtoisies d'usage, M. le Gouverneur a dit tout l'intérêt de la BCRG pour cette opportunité, dans un contexte où l'un des objectifs de l'Institution est d'être en adéquation avec les exigences de conformité de ses partenaires et de préserver ses relations et son image.

 

Pour réaliser cette formation et susciter un grand intérêt de la part des institutions-cibles, le formateur propose une mutualisation du coût de participation en tenant compte du nombre de participants.

Après des échanges autour du coût et du contenu de la formation, M. le Gouverneur a souhaité et obtenu du formateur que ledit contenu soit amélioré afin de pouvoir couvrir les questions de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme, et d'adapter le programme au besoin de la BCRG.

Pour l'organisation matérielle de la formation, il a été demandé à la DFRC de prendre les dispositions nécessaires à cet effet.