slide1.jpg
TAUX DU : 24/05/2018 - DTS : 12 764,9558 - USD : 9 002,0000 - EUR : 10 539,5389 - CNY : 1 409,0086 - CAD : 7 019,0279 - GBP : 12 018,5761 - CHF : 9 085,5849 - JPY : 81,4808 - DKK : 1 414,8039 - NOK : 1 108,6887 - SEK : 1 029,2946 - SAR : 2 400,5393 - UCA : 12 764,9558 - XOF : 16,0674 - Or 22 KT: 347 000

Dispositif interne de lutte contre le blanchiment de capitaux et financement du terrorisme

 

Le jeudi, 21 décembre 2017, à 10 heures 30, s'est tenue dans la salle du Conseil d'Administration de la BCRG, la première réunion du Comité interne institutionnel de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme de la BCRG, (en abrégé "Comité LBC/FT").

Mis en place par la Décision No 076/DGCP/LBC-FT du 18 décembre 2017 de Monsieur le Gouverneur, ce Comité remplace le dispositif de la Décision No 028/DGSIF/DSB du 13 août 2014, qui avait montré de nombreuses faiblesses.

Blanchiment 1

Cette première réunion a eu pour ordre du jour:

- la présentation des membres du Comité LBC/FT de la BCRG;

- la présentation du contexte de la mise en place du Comité;

- des échanges du l'élaboration d'un plan d'action 2018;

- les actions à réaliser à court terme (identification des opérations risqués, mise en place d'un processus d'information...); et

- les divers.

Lire la suite...

Entretiens de Monsieur le Gouverneur de la BCRG avec les Autorités de la République de Tchèque. Mission de travail du 21 au 22 novembre 2017

 

Du 21 au 22 novembre 2017, Monsieur le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée a effectué une mission de travail en République de Tchèque. Il était accompagné du Directeur Général de l’Exploitation.

Cette mission de travail faisait suite à l’invitation que lui avait adressée la Société Satni Tiskarna CENIN, spécialisée dans la fabrication de billets de banque et autres documents sécurisés, en vue de s’enquérir de son savoir-faire en matière d’éléments de sécurité et de durabilité.

En marge des travaux, Monsieur le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée a eu des entretiens avec Monsieur le Gouverneur de la Banque d’Etat Tchèque, et Monsieur le Secrétaire Général du Ministère des Finances et Monsieur le Directeur Commercial de la Société de fabrication des pièces de monnaies de la République de Slovaque.

Les principales questions évoquées aucours de ces entretiens se résument comme suit :

Lire la suite...

Le Conseil d’administration du FMI approuve un accord de 170,1 millions de dollars avec la Guinée au titre de la FEC

 

Le 11 décembre 2017, le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un accord triennal au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) en faveur de la Guinée d’un montant équivalant à 120,488 millions de DTS (environ 170 millions de dollars ou 56,25 % de la quote-part de la Guinée). Cet accord au titre de la FEC accompagnera la mise en œuvre du Plan national de développements économique et social 2016-20 de la Guinée, lequel vise à promouvoir une croissance plus forte et plus généralisée, à diversifier l’économie et à combattre la pauvreté. La décision du Conseil d’administration ouvre la voie au décaissement immédiat de 17,2 millions de DTS (environ 24,3 millions de dollars). Le décaissement du reste du montant s’étalera sur la durée du programme et sera subordonné à des revues semestrielles.

Lire la suite...

ASSISTANCE TECHNIQUE DU FMI POUR LE DISPOSITIF INTERNE DE LA BCRG POUR LA LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME

 

Du lundi 04 au vendredi 08 décembre 2017, ont eu lieu dans les locaux de la BCRG, d'intenses séances de travail entre la mission d'assistance technique du département juridique du FMI et les acteurs du dispositif national de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT), d'une part, et du dispositif interne de la BCRG en matière de LBC/FT, d'autre part.

Conduite par Mme Josée Nadeau, l'équipe d'assistance technique comprenait Mme Sanaa Yacoub, pour les questions concernant le secteur financier, et Mme Maryline Landry, pour les questions en rapport avec la CENTIF et le Comité technique National de suivi des recommandations du GIABA.

Pour le dispositif interne de la BCRG, la Direction Générale du Contrôle Permanent et ses composantes, la Direction de la Supervision des Banques, la Direction de l'Agence Principale ont, entre autres, participé aux séances de travail avec la mission.

Lire la suite...

Assemblée des gouverneurs

Photo des Gouverneurs à l'occasion des Assemblées de Printemps 2017

Photo gouv

Les Services du FMI et la Guinée concluent un accord au niveau des services

 

le 17 octobre 2017

Les communiqués de presse de fin de mission contiennent des déclarations des équipes des services du FMI qui rendent compte de conclusions préliminaires après un séjour dans le pays. Les avis exprimés dans la présente déclaration sont ceux des services du FMI et ne correspondent pas nécessairement à ceux du Conseil d’administration du FMI. À partir des conclusions préliminaires de cette mission, les services du FMI prépareront un rapport qui, sous réserve de l’approbation de la Direction, sera présenté au Conseil d’administration pour examen et décision.

  • Un accord au niveau des services du FMI a été atteint sur un programme de politiques économiques et de réformes qui pourrait être appuyé au titre de la Facilité Élargie de Crédit (FEC) du FMI.
  • Le programme soutiendra le Plan National de Développement Économique et Social de la Guinée pour la période 2016–20 qui vise à atteindre une croissance plus élevée et partagée et à réduire la pauvreté, tout en préservant la stabilité macroéconomique et la viabilité de la dette.
  • Une stratégie d’endettement prudente visant à maximiser la concessionnalité des prêts extérieurs sera importante pour préserver la viabilité de la dette à moyen terme.

À la suite des discussions entre les autorités guinéennes et les services du FMI à Conakry du 31 Juillet au 15 Août, 2017 [1] et lors des réunions annuelles de 2017 à Washington, un accord au niveau des services du FMI a été atteint sur un programme de politiques économiques et de réformes qui pourrait être appuyé au titre de la Facilité Élargie de Crédit. Sous réserve de l’approbation de la direction du FMI, l’accord établi au niveau des services du FMI devrait être soumis au Conseil d’administration en novembre 2017.

A l’issue des discussions, Giorgia Albertin, chef de mission du FMI pour la Guinée, a fait la déclaration suivante :

« Les autorités guinéennes et les services du FMI ont atteint un accord ad referendum sur un programme de politiques économiques et de réformes qui pourrait être appuyé au titre de la FEC sur un période de trois ans. Cet arrangement soutiendra le Plan National de Développement Économique et Social (PNDES) de Guinée pour la période 2016–20 qui vise à atteindre une croissance plus élevée et partagée, à diversifier l’économie et à réduire la pauvreté. »

Lire la suite...