slide1.jpg
TAUX DU : 16/10/2018 - DTS : 12 594,6345 - USD : 9 010,0000 - EUR : 10 434,4784 - CNY : 1 300,6101 - CAD : 6 917,2252 - GBP : 11 869,7755 - CHF : 9 144,4225 - JPY : 80,4536 - DKK : 1 398,5460 - NOK : 1 103,0318 - SEK : 1 003,1626 - SAR : 2 402,6658 - UCA : 12 594,6345 - XOF : 15,9073

Analytique sur les développements des principaux éléments de la balance des paiements 2017

 

En 2017, le solde global de la balance des paiements est ressorti déficitaire de USD 44,05 millions contre un déficit de USD 0,83 millions en 2016, soit une dégradation de USD 43,22 millions.

  1. Compte courant

Le compte courant s’est soldé par un excédent de USD 518,40 millions contre un déficit de USD 2 744,92 millions en 2016.

Cette performance est due essentiellement à une nette amélioration de la balance commerciale.

1.a. Balance commerciale

La balance commerciale est ressortie excédentaire de USD 1 110,01 millions contre un déficit de USD 2 015,09 millions en 2016. Cette position favorable de la balance commerciale s’explique essentiellement par la forte augmentation des exportations de bauxite au cours de l’année.

Les exportations globales se sont situées à USD 4 594,06 millions contre USD 2 414,35 millions en 2016, soit une augmentation de 90,3% tirée par les exportations de la Société Minière de Boké (SMB) vers la Chine et le Singapour. Entre 2016 et 2017, les exportations de bauxite ont progressé de 125,5% en volume et 113,9% en valeur.

S’agissant des importations, elles se sont situées à USD 3 484,05 millions contre USD 4 429,44 millions en 2016, soit une baisse de 21,3% tirée essentiellement par :

  • les biens d’équipements, en baisse de USD 1 510,19 millions (69,1%),
  • les produits plastiques, en baisse de USD 224,89 millions (78,6%),
  • les produits alimentaires, en baisse de USD 191,29 millions (31%).

Il faut rappeler que la forte valeur des biens d’équipement en 2016 était due à l’importation d’une plateforme par la CBG pour l’acheminement de la bauxite vers les navires en haute mer.

1.b. Balance des services

La balance des services est ressortie déficitaire de USD 703,53 millions contre un déficit de USD 655,86 millions en 2016, soit une aggravation du déficit de 7,3%.

Cette dégradation résulte en grande partie de l’augmentation de la facture des services de transport et des autres services (voyages, entretien et réparation, services spécialisés fournis aux entreprises) payés aux non-résidents par les agents économiques guinéens.

1.c. Balance des revenus primaires

La balance des revenus primaires est ressortie déficitaire de USD 50,63 millions contre un déficit de USD 154,81 millions en 2016, soit une amélioration de 67,3% due en grande partie à la baisse des salaires et intérêts payés aux non-résidents en 2017.

1.d. Balance des revenus secondaires

La balance des revenus secondaires est ressortie excédentaire de USD 162,55 millions contre un excédent de USD 80,84 millions en 2016.

Cette amélioration s’explique par la baisse plus marquée des transferts courants vers de l’étranger (USD -550,62 millions) par rapport aux transferts reçus de l’étranger (USD -468,91 millions).

  1. Compte de capital

Le compte de capital s’est soldé par un excédent de USD 145,70 millions contre un excédent de USD 164,22 millions en 2016, soit un recul de 11,3% dû en grande partie à la baisse des dons projets faits à l’Etat guinéen et aux ONG nationales par les partenaires financiers et bilatéraux au cours de la période sous revue. Cette baisse s’explique notamment par la conjoncture économique internationale difficile dans la plupart des pays partenaires de la Guinée.

  1. Compte financier

Le compte financier a dégagé un solde déficitaire de USD 708,04 millions contre un solde excédentaire de USD 2 579,74 millions en 2016.

Cette forte dégradation est due à l’augmentation des avoirs au niveau des autres investissements, surtout la partie « Monnaie fiduciaire et dépôts ». Cette situation s’explique par le fait que l’explosion des exportations de bauxite ne s’est pas fait accompagner d’un retour de devises pour renforcer les réserves de change de la Nation ou la position extérieure nette des banques.

  1. Financement du solde global

En 2017, les échanges extérieurs de la Guinée se sont traduits par un solde global déficitaire de USD 44,05 millions contre un solde global déficitaire de USD 0,83 millions en 2016.

Ce déficit a été financé par des tirages auprès du FMI de USD 26,26 millions et auprès d’autres bailleurs pour USD 94,28 millions ; ce qui a permis une reconstitution des réserves de change de USD 76,50 millions.

La DSBP